Chemin en conscience

L’ascendant prend le dessus sur le signe solaire à partir du milieu de vie ?

Qu’est-ce que le signe astrologique ascendant d’abord ?

L’ascendant est calculé à partir du lieu et au moment précis de la naissance. Son signe zodiacal se lève à l’horizon Est. L’ascendant marque le point d’entrée dans la première Maison – celle du Moi-Je. C’est une position natale pour chaque carte astrologique très importante.

Et le Soleil ?

Le Soleil est à ce point important que les horoscopes réduisent la personne à cette seule position. Le Soleil représente l’énergie fondamentale, il indique notre individualité, notre rayonnement, notre vitalité, notre volonté, tout ce qui caractérise notre vision idéale du monde et de la vie. Exemple : le Soleil Taureau vise à la permanence de ses moyens de vivre idéalement son côté épicurien : tranquille, jouissif, et en toute sécurité. Il sera donc travailleur, lent, calme pour y réussir.

Alors le Soleil pousse à l’affirmation de soi, à assumer ses réalités profondes d’être et l’ascendant représente la personnalité ? Mais de quoi parle-t-on exactement derrière les mots de personnalité et d’idéal de soi  ?

Des précisions s’il vous plait !!!

Il faut entendre personnalité au sens grec de la « Persona », qui était le nom des masques que portaient les acteurs de la Grèce antique. L’ascendant, c’est le visage que nous montrons aux autres, c’est comment nous nous présentons aux autres pour exprimer notre place dans ce monde et communiquer avec les autres. Très différent de l’idéal. On peut vivre des choses au fond de soi et se présenter sous un autre jour.

Là où le signe solaire est instinctif, immédiat, se ressent depuis le plus jeune âge car il est une part de soi très intériorisée, l’ascendant est plus ou moins affiché tout au long de la vie, car il est fonction de ce que l’on s’autorise à exprimer et de nos possibilités à nous affirmer .

Alors qu’est-ce qui se passe à la moitié de sa vie ?

Vous comprendrez donc qu’à la mi-temps de sa vie, -et au moment où Uranus céleste s’oppose à sa position natale, et vient casser ce qui n’a plus lieu d’être dans nos vies, mais je ne veux pas vous embrouiller-, après s’être construit dans différents domaines  -personnel, affectif, professionnel….- l’être se décide plus facilement à montrer sa personnalité propre, celle qui est plus conforme à ce qu’il est vraiment, et moins en fonction de ce qu’attend la société, le banquier, le patron, les copains, la belle-mère…… et j’en passe. En gros, fini de se conformer à ce qui est attendu, on a déjà l’expérience, on peut plus s’affirme pour ce que l’on est individuellement, pour ce que l’on a de valeurs, de croyances et d’envies propres, et on demande plus aux autres de nous accepter pour ce que l’on est.

Voilà comment à partir de 40-45 ans

la persona peut prendre une profondeur, une affirmation telle que l’on remarque plus facilement les caractéristiques de l’ascendant sur l’ensemble de la personne qu’avant cette période de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *